Créer une stratégie de marketing de contenu efficace et abordable

Le marketing de contenu n’est pas une mode du moment. Il est là pour rester, du moins dans un avenir prévisible. Cela signifie inévitablement que la vague de contenu qui a frappés ces dernières années va s’amplifier et que les spécialistes du marketing de contenu doivent faire face à une concurrence croissante et trouver de nouveaux moyens de rester pertinents et de faire passer leur message. La conséquence la plus évidente est une hausse des prix couplée à une baisse des prix. Comment ces deux phénomènes peuvent-ils coexister ? C’est très simple, si d’un côté les offres de campagnes de marketing de contenu prolifèrent à prix cassés (et, inévitablement, d’une efficacité très faible), de l’autre le coût des services de qualité augmente. C’est à ce moment-là que vous devez chercher l’eldorado, c’est-à-dire une campagne de marketing de contenu qui vous permet d’obtenir de bons résultats à un prix raisonnable.

Le marketing de contenu au service du client

Dans le secteur de plusieurs milliards de dollars qu’est en train de devenir le marketing de contenu, des tendances et des catégories commencent à émerger. Le type de campagne dans lequel les marques investissent le plus en ce moment est le marketing de contenu centré sur le client, c’est-à-dire un contenu que les clients veulent apprécier. Cela signifie que le contenu est structuré autour du profil des clients existants, dans l’idée de les satisfaire, plutôt que du profil d’un client à acquérir. Sur un plan strictement économique, ce choix présente toutefois quelques inconvénients. Tout d’abord, le marketing de contenu ne produit pas un retour sur investissement immédiat et de nombreuses entreprises se plaignent de voir leur budget s’épuiser avant d’avoir vu de réels résultats. Et le problème, pour de nombreuses marques, est que les alternatives ne fonctionnent tout simplement pas : aucune autre forme de communication ne peut générer le même impact émotionnel. Cela place de nombreuses marques devant un dilemme : dépenser plus pour embaucher des producteurs de contenu éprouvés, ou réduire le coût par élément de contenu et essayer d’automatiser la production autant que possible, en utilisant des robots ?

Commencer par le public

Avant de décider comment agir, il convient, comme toujours, de commencer par le public cible. Qui sont vos utilisateurs ? Quel type de contenu aiment-ils consommer ? Quel genre de consommateurs sont-ils ? Quels sont les médias qu’ils utilisent ? En répondant à ces questions, vous réduirez considérablement les possibilités de planification d’une stratégie de marketing de contenu. Vous devrez également comprendre l’objectif pour lequel vous communiquez avec votre public. Vendez-vous ou éduquez-vous ? Pour divertir ou pour engager ? En d’autres termes, quel est le CTA ? Par exemple, si une marque produit des cosmétiques, sa stratégie marketing peut être de deux types, B2B ou B2C. Le marketing de contenu que la marque propose à ces deux publics ne peut être le même. Alors que pour le consommateur, il conviendra, par exemple, de créer des tutoriels et des guides d’utilisation des produits qui soient ludiques et mettent l’accent sur l’importance de prendre soin de soi, pour les professionnels, il sera bon de se concentrer sur les spécifications techniques du produit, en soulignant en quoi il diffère des autres sur le marché, et peut-être en suggérant des utilisations plus complexes et articulées qu’un client ordinaire ne serait pas en mesure de reproduire. Un même produit peut donc avoir deux CTA complètement différents et nécessiter des campagnes différentes.

Se concentrer sur la qualité (au prix d’être moins présent)

Le saint Graal du marketing de contenu ? Produire beaucoup de contenu de grande qualité. Si vous n’avez pas le budget pour y parvenir, vous serez obligé de changer un adjectif dans la phrase ci-dessus. Faites attention à choisir le bon. C’est l’une des rares situations en marketing où il y a un bon choix et un mauvais choix. “Produire beaucoup de contenu de mauvaise qualité” est une erreur, sans appel. “Produire quelques morceaux de contenu de grande qualité” est, inévitablement, le bon choix. Créez quelque chose d’unique, quelque chose qui donne envie aux utilisateurs d’attendre votre prochain contenu, de s’abonner à votre chaîne YouTube ou d’activer les notifications sur votre page Facebook afin qu’ils ne manquent pas votre prochaine publication, même s’il faut attendre des semaines. N’inondez pas votre public de médiocrité, mais apportez une valeur ajoutée à la conversation sur votre secteur. Certains pourraient se demander comment créer un contenu attrayant lorsque l’on travaille dans des domaines traditionnellement peu amusants. Il existe un certain nombre de techniques permettant d’animer votre communication lorsque le sujet que vous abordez n’offre pas de grandes perspectives. Par exemple, vous pouvez lier vos stratégies de marketing de contenu aux événements actuels, peut-être en créant un calendrier des occasions pertinentes (grandes compétitions sportives, phénomènes naturels, jours fériés), puis trouver un moyen de les intégrer dans votre communication de marque.

Créez du contenu “permanent”

Pour faire plus avec moins, veillez à ce qu’une partie au moins de votre contenu soit réutilisable. Cela ne signifie pas que vous devez continuellement recycler votre production, mais si vous avez un contenu qui reste pertinent pendant de longues périodes, vous pouvez le réorienter périodiquement vers un nouveau public. Surtout si vous ne pouvez pas investir massivement dans la promotion de vos chaînes, il y a de fortes chances que lorsque vous partagez un contenu pour la première fois, il ne touche pas un grand nombre de personnes. Le réutiliser périodiquement vous aidera à maximiser son efficacité, c’est pourquoi il est important de ne jamais faire de compromis sur la qualité !