Le phénomène des influenceurs sur les réseaux sociaux

La mondialisation est un phénomène qui a fini par influencer la façon dont nous comprenons le marketing. Actuellement, la saturation de la publicité ajoutée à l’âge d’or des réseaux sociaux a poussé de nombreuses entreprises à étudier de nouvelles stratégies pour atteindre les consommateurs. Et c’est dans ce contexte que s’inscrit le phénomène des influenceurs.

Les influenceurs sont des personnes ayant un profil sur un réseau social et une communauté d’adeptes à influencer. Ils sont également considérés comme les nouveaux acteurs des stratégies marketing des entreprises qui cherchent à transmettre un message plus crédible.

Il peut s’agir de célébrités traditionnelles, mais aussi de blogueurs, de youtubers ou d’instagrameurs célèbres qui bénéficient d’un public plus large auquel transmettre le message de la marque et permettent aux entreprises d’avoir un accès direct à leurs marchés de niche.

L’univers des réseaux sociaux permet à tout utilisateur de diffuser son propre courant de pensée, donnant naissance à de nouveaux langages. L’objectif de cet article est d’examiner le phénomène des influenceurs, dont le chiffre d’affaires dépasse les 1000 millions d’euros et qui concerne plus de 20 millions de personnes dans le monde.

Qui sont les influenceurs sur les médias sociaux ?

Bien que nous possédions tous, dans une mesure plus ou moins grande, la capacité d’influencer les autres, les influenceurs sont capables de transférer certaines informations à de multiples cercles d’influence. Ces personnes touchent de multiples communautés en ligne, les médias, d’autres influenceurs et, surtout, le consommateur final.

La capacité à communiquer et à rester en contact avec vos adeptes (followers) est l’une des caractéristiques les plus importantes. L’influenceur doit connaître son public et le langage qu’il utilise, et doit être capable d’adapter son message à celui-ci. Il faut garder à l’esprit que le modèle de communication de l’influenceur est bidirectionnel, puisqu’un espace de dialogue est créé.

Les influenceurs sont donc également capables d’établir une relation de confiance et de réciprocité. C’est-à-dire la capacité à se rapprocher des gens et à établir des relations durables. Faire preuve d’empathie et de similitude envers les adeptes est l’outil qui permet de les influencer.

Bien sûr, il en va de même pour démontrer une connaissance approfondie d’un sujet spécifique et savoir le présenter d’une certaine manière. Un atout pour une personne qui occupe ce poste est également de pouvoir anticiper les questions que les acheteurs potentiels peuvent poser sur le produit.

Parmi les principales caractéristiques de l’influenceur figure également la capacité à créer des tendances. La personne doit convaincre le client d’acheter, de consommer et de recommander le produit. Pour ce faire, l’influenceur doit être compétent pour raconter des histoires, créer du contenu (vidéos, images, articles et opinions), maintenir un certain niveau de qualité et susciter l’intérêt du public qu’il entend toucher.

Le phénomène des influenceurs : entre fraudes et chiffres

Il convient également de souligner les risques liés à ce phénomène, dans lequel il est facile de profiter de l’ignorance. Vous trouverez ci-dessous deux cas qui mettent en évidence les risques potentiels :

Une histoire particulièrement paradigmatique est celle de l’instagrammeuse américaine Arii. Une fille avec plus de 2,6 millions de followers qui a décidé de créer une ligne de vêtements. Mais elle n’a réussi à vendre que 36 T-shirts.

Cela témoigne du fait que le nombre de followers ne représente pas toujours un public fidèle ou une masse de clients potentiels. Il existe des outils qui permettent d’acheter des followers, ce qu’on appelle des “faux influenceurs”.

Un autre cas notable est celui du Fyre Festival, un événement diffusé par de nombreux influenceurs. Plage, top-modèles, une île ayant appartenu à Pablo Escobar aux Bahamas, billets à partir de 4 000 euros. Tout a été vendu en 48 heures. Mais c’était une farce.

Selon une étude menée en 2016 par Twitter, malgré les risques, 49 et les consommateurs recherchent des conseils auprès des influenceurs sur les réseaux sociaux. En outre, 20 % ont déclaré avoir acheté en suivant les tweets d’un influenceur.

Cette étude montre également que les domaines les plus impliqués dans ce type de marketing sont la politique, la société et la mode. Les réseaux sociaux les plus utilisés sont Facebook, Twitter et Instagram.

Dernières considérations sur le phénomène des influenceurs

On peut dire que le marketing d’influence est un phénomène viral, tant pour les consommateurs que pour les entreprises. Les consommateurs préfèrent accorder leur confiance à une personne qui, sans la connaitre, est capable de fournir des informations intéressantes sur l’achat d’un produit.

De leur côté, les entreprises ont décidé d’investir du temps et de l’argent dans un nouveau plan marketing qui inclut les influenceurs dans leur stratégie de promotion et de communication des produits. Cependant, il est important de choisir l’influenceur le plus adapté à la marque. Sinon, vous risquez d’investir des ressources inutilement et de porter atteinte à la crédibilité de la marque elle-même.